Actualités

C’est le week-end !
Des livres pour bien commencer l’année !

Toute l’équipe de Page vous souhaite une belle année 2018 !
En ce premier week-end de janvier, demandez à votre libraire de vous conseiller. La rentrée est foisonnante, laissez-vous guider !

Parmi les bonnes nouvelles de ce début janvier, la sortie du nouveau roman de Gaëlle Josse, Une longue impatience (Noir sur Blanc). Après L’Ombre de nos nuits qui avait reçu le prix France Bleu/Page des libraires en 2016, Gaëlle Josse « livre un portrait d'une mère-douleur qui s'enlise dans l'attente. Un roman de toute beauté où la douleur est brodée au fer chaud sur la nappe du temps qui passe... »

Plusieurs titres de littérature étrangère ont déjà retenu l’attention des libraires en ce début d’année et sont déjà disponibles sur leurs tables :
Le Pouvoir de Naomi Alderman (Calmann-Lévy), qui figure parmi les 10 meilleurs livres de l’année 2017 selon le New York Times, est un « roman absolument fantastique dans lequel Naomi Alderman imagine ce que pourrait être le monde si les femmes prenaient le pouvoir. »

Une vie comme les autres de Hanya Yanagihara (Buchet Chastel), « mille pages d’émotions, de tendresse, de douleur, de joie et surtout d’amitié ! L’histoire de quatre amis à New York racontée sur plusieurs décennies. »

Un autre Brooklyn (Stock) dans lequel « les mots de Jacqueline Woodson, précis et puissants, s'assemblent sur la page comme des haïkus, évoquant la dure réalité d'un Brooklyn plein de dangers, suggérant toute la puissance des liens d'amitié qui unissent quatre jeunes adolescentes. »
On reste aux États-Unis avec un roman ados sur l’adolescence également, Say Something de Jennifer Brown (Albin Michel Jeunesse) :
« Dans Hate List (2012), Jennifer Brown évoquait un massacre dans un lycée américain à travers les yeux de Valérie, petite amie du tireur fou. Avec son nouveau roman, elle nous propose un nouveau point de vue sur ces événements : celui de David Judy, victime de harcèlements scolaires et meilleur ami de l’assassin. Un roman poignant. »
Et pour finir, retour en France, dans les calanques de Marseille, avec le nouveau roman de Roland Fuentès, Vivant (Syros) : « une course poursuite entre deux jeunes athlètes, à la vie à la mort. Mattéo poursuit Elias dans les calanques, et veut le tuer. Pourquoi ? Un roman court très rythmé, qui nous embarque et dans lequel on sent toute la tension des personnages, à lire à partir de 14 ans. » (Valérie Fèvre, La Cabane à lire, Bruz)

Encore bonne année et bonnes lectures !