Histoires d’une guerre

En cette fin d’année, les amateurs et curieux de l’histoire de la Seconde Guerre mondiale seront gâtés avec la parution de deux titres poids lourds : une biographie de Hitler par Peter Longerich et un ouvrage sur l’histoire des camps de concentration.

Par ISABELLE COURIOL, Librairie de Paris, Saint-Étienne

Tout d’abord, Peter Longerich se penche sur Adolf Hitler. Après ses travaux sur Joseph Goebbels et Heinrich Himmler (publiés chez Héloïse d’Ormesson), c’est le chancelier du IIIe Reich qui est le centre de cette étude. Il nous retrace la vie de Hitler, de son Autriche natale à son suicide au blockhaus de Berlin. Il nous montre les faiblesses de sa personnalité et dont les clés peuvent être identifiées dans son enfance. Cet homme qui possédera tous les pouvoirs n’est pourtant pas un fin stratège. Ses réussites politiques, militaires sont dues plus souvent à l’improvisation voire au hasard. Comme toujours, Peter Longerich nous offre une biographie fouillée, agrémentée d’un appareil de notes impressionnant et pourtant, cet ouvrage reste d’une lecture aisée. La parution de KL de Nikolaus Wachsmann, jeune historien anglais, autour du camp de concentration répondra probablement à toutes vos questions concernant ce sujet. Son histoire commence en mars 1933 avec la mise en place du camp de Dachau. Celui-ci et les premiers camps ont été institués pour enfermer des Allemands, prisonniers politiques, communistes notamment. Les années passant, les homosexuels, criminels et asociaux, les populations juives, tsiganes… les rejoindront. Camps de travail, camps d’extermination, l’auteur en dénombre 27 principaux et plus d’un millier de satellites. Il explique le système des camps SS, l’économie indissociable de ceux-ci, les contraintes, le travail. KL (acronyme de Konzentrationslager) est une œuvre magistrale. N’hésitez pas à découvrir ces deux livres et ne vous laissez pas impressionner par leur épaisseur, vous passeriez à coté de travaux fabuleux.