• Avant que les ombres s’effacent

    Ce roman est un bonheur de lecture. La famille du docteur Schwarzberg, tribu soudée, maternelle et fraternelle, m’évoque certains personnages des romans d’Isaac Bashevis Singer où l’on se plaît à penser aux siens, aux souvenirs attendris qu’ils nous ont laissés.

  • Les Damnés de la commune

    Tentant d’échapper à la pluie, le narrateur/auteur de cette magnifique bande dessinée se réfugie dans la bibliothèque historique de la ville de Paris. Il y découvre, par hasard, l’existence d’un certain Lavalette, homme repéré pour ses opinions révolutionnaires à l’époque de la Commune et résidant surtout dans le même immeuble que l’auteur aujourd’hui.

  • Les Huit montagnes

    Pietro, jeune garçon de Milan, va découvrir la montagne très jeune grâce à son père, un grand solitaire taiseux. Un été, ses parents louent une maison à Grana, dans la vallée d’Aoste. Très vite, il va y rencontrer un autre adolescent, Bruno, gardien de vaches et neveu des propriétaires.

  • S.O.S. Bonheur

    Une section de la police nommée « Forces du maintien de l’ordre matrimonial », des descendants d’immigrés dotés d’une « carte de séjour » pour accéder à la ville depuis leur ghetto, un accès aux mutuelles de santé basé sur le respect de valeurs morales.

  • Spinning

    C’est avec une grande justesse dans le ton et dans le trait que la jeune Américaine de 21 ans Tillie Walden nous raconte une partie de son enfance et de son adolescence. L’essentiel de sa vie, elle l’a passée dans les patinoires, traçant des sillons sur la glace du New Jersey, puis sur celle du Texas, s’entraînant pendant des heures pour se présenter aux compétitions de moyen niveau.

  • Par le vent pleuré

    Un petit village au cœur des Appalaches, deux frères et un grand-père tyrannique : la scénographie parfaite pour une tragédie. Quand Ron Rash rejoue les partitions de l’éternelle confrontation d’Abel et de Caïn.

  • Abigaël

    Le nouveau roman de Magda Szabó est de ceux qui font du bien. Parce qu’il est simple et beau à l’image de son héroïne. Abigaël est un merveilleux livre, un texte universel sur les zones d’ombre de l’adolescence, un temps friable et magique que Magda Szabó, en ange gardien, analyse à la perfection.

  • Calypso

    Actrice hollywoodienne mythique, Georgia Gould est aujourd’hui une vieille dame, pensionnaire d’une clinique suisse spécialisée dans le traitement des addictions. Gus, son amour d’enfance, est persuadé que l’ancienne star est sous la coupe (surtout financière) du directeur de l’établissement.

  • Le Retour de Moby Dick

    Premier-né de la collection « Mondes sauvages » des éditions Actes Sud, Le Retour de Moby Dick nous offre une formidable plongée au cœur de l’univers fascinant d’un animal largement méconnu, le cachalot. Un pur bonheur.

  • Les étoiles s’éteignent à l’aube

    Publié par les remarquables éditions Zoé et repris en poche par les éditions 10/18, Les Étoiles s’éteignent à l’aube marque l’arrivée en France d’un auteur brillant, à la plume magistrale, de ceux qui manient avec brio tant la splendeur des décors que les petitesses et les grandeurs de l’humain.