It’s about love

Les histoires d’amour les plus célèbres se forment souvent sur des coïncidences, des mystères et parfois même sur des traits d’humour de la vie. C’est ainsi que naît l’idylle d’It’s about love.

Par MÉLANIE MIGNOT, Librairie Le Grand Cercle, Éragny-sur-Oise

Combien y avait-il de chance pour que ces deux-là se rencontrent en cours de cinéma ? Luke et Leia sont bien les héros du nouveau roman de Steven Camden, It’s about love, qui paraît à la rentrée aux éditions Fleurus, et non les personnages d’une vague saga cinématographique méconnue du grand public. Tous les deux fans de cinéma, ils assistent au cours du professeur Noah dont les méthodes peu orthodoxes en font un prof très sympathique et proche des élèves. Bientôt, ils se retrouvent à travailler en binôme sur un projet de scénario. Ils se plaisent, bien entendu, mais ignorent tout l’un de l’autre. Luke a une énorme cicatrice sur le visage et a changé de lycée plusieurs fois. Quelles en sont les raisons ? Leia est toujours de bonne humeur et, pourtant, on a souvent l’impression que c’est pour cacher une grande détresse émotionnelle. Aucun n’a l’air d’avoir une vie de famille épanouie. Leia n’a apparemment plus ses deux parents mais ne s’étend pas sur le sujet. Quant à Luke, les siens se sont séparés suite à l’incarcération de son frère Mark. D’ailleurs, ce frère qui a chamboulé tout l’équilibre familial sort bientôt de prison et pourrait bien de nouveau détraquer le calme retrouvé de la vie de Luke. Une histoire d’amour naissante sur fond de cinéma et de chaos familial.

Lu et conseillé par :

  • Librairie Le Grand Cercle à Éragny-sur-Oise Mélanie MIGNOT