Défense de Prosper Brouillon

Par ROMAIN BAXERRES, Librairie Caractères, Mont-de-Marsan

Le dernier bref livre d’Éric Chevillard, Défense de Prosper Brouillon, illustré de vingt planches du grand Jean-François Martin, est l’émanation du « modeste essai » d’un admirateur de l’éponyme écrivain de best-sellers dont les parutions se succèdent à la régularité du beaujolais nouveau. Le dernier ouvrage de ce grand auteur populaire suscite des jalousies toutes germanopratines car, évidemment, « il plaît, et c’est ce qui déplaît ». L’ardent défenseur cite de bon cœur truismes, cuirs, métaphores et clichés impossibles. Mais soudain, nous lecteurs, pris d’effroi et de plaisir, nous demandons si ces mots proviennent de textes réellement publiés ; puis aussitôt on se dédit, devant l’énormité. On savoure l’ironie, l’orgie d’antiphrases. Allez savoir si toutes les citations sont bien extraites d’une vingtaine de romans, succès commerciaux, commis par des « lauréats de grands prix littéraires [dont] plusieurs siègent dans les jurys qui les décernent ou à l’Académie française » ! À vos corpus !

Lu et conseillé par :

  • Librairie Nouvelle à Asnières-sur-Seine Hugo LATREILLE
  • Librairie Gibert Joseph à Poitiers Marie MICHAUD