Holy Terror

Par ARNAUD BRESSON, Librairie Sauramps, Montpellier

Andy Warhol : le plus grand artiste de la deuxième partie du XXe siècle. Cette affirmation, Bob Colacello l’exprime dans ce témoignage sur le pape du pop art. Cependant, l’hagiographie n’est pas de mise ici. Celui qui fut un des très proches collaborateurs de l’artiste, le confident mais également le directeur de la rédaction de son magazine Interview dans la décennie 1970 et au début des années 1980, ne mâche pas ses mots pour décrire le maelström qu’était la Factory et plus particulièrement le comportement de Warhol. On ne peut demander une objectivité exemplaire à un personnage participant pleinement à cette période folle où vodka-cocaïne était le cocktail favori des soirées. On perçoit, à travers les lignes, l’admiration, l’amour, la colère, la culpabilité qui construisaient la relation de l’auteur avec l’artiste pop. Bob Colacello était à la fois horrifié et subjugué par les petitesses, les calculs politiques, les arrangements, les hypocrisies d’Andy Warhol, autant que par sa liberté d’agir, de penser, de créer et, par voie de conséquence, par celle du milieu artistique de cette époque.

Lu et conseillé par :

  • Librairie Sauramps à Montpellier Arnaud BRESSON