La Reine de Budapest

De retour dans sa ville natale de Budapest, le grand Harry Houdini et son entourage se retrouvent une fois de plus mêlés à non pas une, mais deux affaires des plus étranges.

Par RENAUD LAYET, Librairie Série B, Toulouse

Dans l’imaginaire collectif, Houdini est LE magicien, tout comme Sherlock Holmes est le détective ou Arsène Lupin le voleur. Cependant, si son personnage n’en finit pas d’inspirer quantité de romans, de films ou de séries et que sa biographie de fiction est plus que bien remplie, reste une différence majeure avec ses camarades archétypes : lui a vraiment existé ! Et c’est justement en s’intéressant de plus près à l’homme derrière la légende qu’il a consciemment bâtie que Vivianne Perret, qui signe ici son troisième roman mettant en scène le magicien, se démarque des autres. Cette dernière aventure voit Harry Houdini se rendre sur la terre de ses ancêtres : Budapest, où il est né Erik Weisz vingt-huit ans plus tôt. Sillonnant ses rues au gré de souvenirs d’enfance quasi effacés, il n’aura pourtant guère le temps de s’adonner à la nostalgie : une jolie veuve amnésique, un libraire disparu, une broche légendaire, des sociétés secrètes ou encore d’antiques souterrains vont l’entraîner dans une intrigue que n’aurait pas reniée Maurice Leblanc. Heureusement que, pour faire face à ses innombrables périls, Houdini peut compter sur sa femme Bess, sa mère et son assistant, dont les échanges feront tout le sel de ce roman presque plus d’aventure que d’énigme.

Lu et conseillé par :

  • Librairie Série B à Toulouse Renaud LAYET