• Alexandrin

    Pauvre hère mais riche de ses mots et rimes, Alexandrin de Vanneville passe sa vie sur les routes, toquant aux portes pour échanger ses poèmes contre de la nourriture ou tout simplement un peu de chaleur humaine. Homme heureux de sa condition, il partage avec tous ceux qui le veulent ce qu’il a appris de la vie et apporte sur son passage un peu de bonheur simple.

  • Artemisia

    Au moment de l’ascension du Caravage, naissait à Rome une petite fille amenée à devenir elle aussi un grand peintre. Aînée et seule fille de la famille, Artemisia Gentileschi sera élevée par son père veuf et donnera des signes de son talent dès son plus jeune âge.

  • Epiphania

    À la suite d’un inattendu tsunami au cours duquel trois météorites vont s’écraser sur la ville, d’étranges mottes de terre bleutées vont apparaître dans les jardins. Les habitants doivent alors faire face à la naissance par le sol de petits êtres hybrides, mi-humain mi-bête, appelé Mixbodies.

  • Gold Star Mothers

    « Mesdames, vous avez instillé à ces jeunes gens les fondements de la loyauté et du courage. Vous méritiez de leur dire au revoir de la façon la plus digne qui soit. » Pendant la Première Guerre mondiale, des millions d’Américains ont été mobilisés pour défendre la France et ses valeurs.

  • Intempérie

    Un très beau roman graphique adapté du livre de Jesus Carrasco paru en France en 2015 (Robert Laffont puis 10/18). Javi Rey, l’illustrateur, est déjà connu pour sa superbe bande dessinée Un maillot pour l’Algérie (Dupuis) qui raconte la création de la première équipe nationale de football en Algérie en pleine guerre d’indépendance.

  • Jeanne Hébuterne

    Jeanne Hébuterne, ce nom ne vous dit peut-être rien. Si c’est le cas, précipitez-vous sur les deux ouvrages qui font honneur à cette femme passionnée et extrêmement douée : Je suis Jeanne Hébuterne d’Olivia Elkaim (Stock) et Jeanne Hébuterne, bande dessinée de Nadine Van der Straeten (Tartamudo).

  • Kérosène

    En 2014, à Mont-de-Marsan, la nouvelle municipalité a décidé de construire un nouveau quartier pour que les Manouches qui vivent dans un camp proche de l’aérodrome militaire puissent enfin loger dans des conditions d’hygiène et de dignité correctes ; mais ceux-ci, s’ils comprennent que la situation exige ce déménagement, s’interrogent : que deviendront leur histoire, leurs traditions et l’esprit de leur communauté hors de ce vieux camp que plusieurs générations des leurs ont occupé depuis la Seconde Guerre mondiale ? Entre les fantasmes projetés sur les nomades et les propres idées reçues de ces derniers sur les gadjé, Bujak & Macola, en mêlant photos, dessins, entretiens et portraits, nous livrent un témoignage sobre et distancié sur la sédentarisation de nos sociétés et la disparition des marges.

  • L’Homme aux bras de mer

    L’enquête approfondie de Simon Rochepeau et les aquarelles sensibles de Thomas Azuélos retracent l’itinéraire d’un pirate moderne. Parti de Vannes, le voilier Tanit vogue vers les Seychelles. Le 4 avril 2009, des pirates s’emparent du navire dans le golfe d’Aden, au large de la Somalie.

  • La Saga de Grimr

    Fin du XVIIIe siècle, la moitié de la population islandaise disparaît sous les éruptions volcaniques. L’autre moitié subit une domination danoise écrasante. C’est dans ce chaos que Grimr, jeune orphelin, va construire sa saga. Dans un pays où la famille fait tout et où il est rejeté par tous à l’exception de quelques parias, Grimr, véritable force de la nature, fait peur.

  • Lastman, t.10

    Le tome 10 tant attendu de Lastman paraît enfin aux éditions Casterman. Vivès, Balak et Sanlaville, les trois scénaristes et illustrateurs de cette incroyable saga, ont créé une véritable série événement. Ce manga à la française, primé à Angoulême, est devenu si populaire qu’il a été adapté par ses auteurs en série animée sur France 4.