• ADN

    Un peu lassé du polar scandinave ? Laissez-vous séduire par cette enquête islandaise aux indices savamment distillés et à l’étonnant dénouement ! Encore un excellent cru que nous offre la collection « Actes noirs »

  • Blue Light Yokohama

    À partir d’un fait divers, NicolÁs ObregÓn écrit un premier polar empreint de noirceur et de désespoir : une plongée hypnotique dans un Japon obscur, une histoire d’amour et de mort.

  • Confession

    Meurtres dans Philadelphie, la ville de l’amour fraternel qui est ici pièce du puzzle et cadre de l’action, pour un suspense orchestré de main de maître.

  • Défaillances

    Peut-on faire confiance à une mémoire de plus en plus défaillante ? B.A. Paris revisite le thriller psychologique de façon unique et pernicieuse. Une belle réussite !

  • Il est toujours minuit quelque part

    Alors que son existence suit une routine réconfortante, Bill Herrington, professeur de littérature dans une université, voit sa vie chamboulée par l’arrivée d’un étonnant roman dans son casier. Un page-turner efficace !

  • La Fille sous la glace

    Elle était jeune et belle, et appartenait à la haute société anglaise. Pourtant, par un froid matin, son corps sans vie est retrouvé sous la glace d’un étang. Qu’allait donc faire Andréa, la fille de Lord Douglas-Brown, proche du gouvernement, dans ce quartier misérable de Londres le soir où elle a trouvé la mort ? L’enquête est confiée à Erika Foster, femme flic de retour d’un long congé maladie, avec pour consigne de ne surtout pas entacher la réputation immaculée des Douglas-Brown.

  • La Mille et deuxième nuit

    Paris, 1911. Le célèbre couturier Paul Poiret organise une fête somptueuse dans son hôtel particulier pour le lancement de sa ligne de parfums. Mais alors que la fête son plein, la comtesse Slavskaïa, une mystérieuse aristocrate russe, est retrouvée assassinée.

  • Les Chemins de la haine

    Eva Dolan livre un roman noir, sociétal et politique dans une Angleterre minée par la crise. Quand la vie humaine à moins de valeur que le profit, tout est permis... même le crime !

  • Ma ZAD

    C’est sur des charbons ardents que l’on attendait un nouveau roman signé Jean-Bernard Pouy. Ce mois-ci, il revient avec Ma ZAD, un polar jubilatoire et libertaire. Qui nous entraîne au cœur d’une résistance sociale, écologique et politique. Un régal de verve et d’irrévérence !

  • Oublier nos promesses

    Une course poursuite dans Paris qui nous amène sans nous en rendre compte à la dernière page d’un bon polar, mené par deux hommes aux méthodes très différentes.