• De l’ardeur

    Histoire d’« une faillite commune » et d’un engagement contre l’obscurantisme, De l’ardeur est un hommage bouleversant à une icône de la révolution syrienne et à sa patrie d’origine.

  • Défense de Prosper Brouillon

    Le dernier bref livre d’Éric Chevillard, Défense de Prosper Brouillon, illustré de vingt planches du grand Jean-François Martin, est l’émanation du « modeste essai » d’un admirateur de l’éponyme écrivain de best-sellers dont les parutions se succèdent à la régularité du beaujolais nouveau.

  • Écoute l’arbre et la feuille

    Après l’excellent Un an dans la vie d’une forêt (Champs, Flammarion), où David G. Haskell nous emmenait observer, une année durant, le mètre carré d’un microcosme, le biologiste nous propose une nouvelle immersion lyrique dans le monde de la nature.

  • Être femme en Asie

    Depuis trois décennies, l’Asie a connu une véritable montée en puissance, grâce, notamment, à la mondialisation. Si, dans l’ensemble, cette évolution s’est accompagnée d’une amélioration des conditions de vie, de travail et des droits des femmes, le tableau reste bien obscur sur de nombreux sujets.

  • Hérétiques

    Cathares, vaudois, prédicateurs en tout genre peuplent l’imaginaire du Moyen Âge. Robert Ian Moore fait le point sur la réalité de ces pratiques religieuses, peut-être pas si répandues et cohérentes que l’on a bien voulu le dire.

  • Histoire du monde au XIXe siècle

    Après l’Histoire du monde au XVe siècle, dirigée par Patrick Boucheron en 2009, les éditions Fayard reviennent nous enchanter avec une non moins époustouflante Histoire du XIXe siècle.

  • Jours d’inceste

    De 3 à 21 ans, la narratrice a survécu à l’indicible, l’inceste. Violée par son père pendant tant d’années, son corps semble ne jamais lui avoir appartenu. Car, au-delà du drame qui aura dévasté sa vie psychique et sexuelle, cette relation incestueuse détruira à jamais son estime de soi, ainsi que la possibilité d’une relation saine et équilibrée avec un partenaire.

  • L’Art de la consolation

    Après le tremblement de terre qui a frappé le Japon en 2011, Koike Ryûnosuke partage sa vision de la bienveillance pour surmonter les épreuves et vivre ensemble sereinement.

  • La Transparence et le reflet

    Si le verre est omniprésent dans l’art, l’architecture, les sciences, personne ne s’était jusque-là intéressé à son Histoire, ses implications esthétiques. Des études existaient sur ses techniques, ses applications, mais cet « art ne se rattache à aucune intention supérieure.

  • Le Coup fatal

    « Voilà comment m’est venue l’idée d’examiner de quelle façon l’animal de boucherie passe de la vie à la mort. Sur une voie express longeant une boucherie d’un marché-gare, une inscription et ses images flamboyantes affichait, sur quinze mètres de long : Du pré à l’assiette. Frappée par cette image, j’y trouvais pourtant les limites et donc la définition d’un sujet qui déjà m’obsédait, la mise à mort alimentaire de l’animal selon la chaîne opératoire définie par Leroi-Gourhan. »