• Au café existentialiste

    Après le succès de Comment vivre ? (Le Livre de Poche) Sarah Bakewell signe un nouvel essai dans lequel elle dresse une généalogie de l’existentialisme, mêlant nuances philosophiques et détails biographiques. Elle plonge le lecteur au cœur d’un mouvement qui a bouleversé la pensée et la culture occidentales.

  • Camille et Lucile Desmoulins

    Un portrait minutieux, sensible et complet d’un couple de révolutionnaires méconnus et par certains aspects atypiques, Camille et Lucile Desmoulins, républicains et défenseurs acharnés de la liberté.

  • Daesh, paroles de déserteurs

    Djihadistes dégoûtés par la réalité de l’État islamique ou enfants soldats, ils ont décidé de s’échapper pour tenter de se construire une autre vie, ailleurs. Thomas Dandois et François-Xavier Trégan les ont rencontrés.

  • Entre mes mains

    Sous prétexte de confessions, le chirurgien Henry Marsh nous offre, avec Entre mes mains, un récit haletant et sincère sur une vie de médecine. Âmes sensibles s’abstenir.

  • Hortense et Marie

    Grand spécialiste de Marie d’Agoult, Charles Dupêchez nous raconte l’amitié entre celle-ci et Hortense Allart, grâce à leur abondante correspondance. Elles se rencontrent à Florence. En effet, Marie d’Agoult a suivi son célébrissime amant, Franz Liszt, dans la ville italienne et Hortense est sa voisine.

  • Jean Balladur

    Jean n’est pas forcément le plus célèbre des Balladur, mais sa trajectoire n’en est pas moins remarquable. Émigré turc naturalisé (comme l’homme politique, Édouard, son cousin germain), étudiant en philosophie avec Sartre comme professeur, il embrasse une carrière d’architecture.

  • La femme est une dandy comme les autres

    Il est ici question de « dandysme féminin », expression que l’on pourrait croire de prime abord antinomique mais qui trouve ses lettres de noblesse au fil des pages de ce livre inclassable.

  • Les Joies d’en bas

    Tout sur la zézette, me direz-vous, est-ce vraiment nécessaire ? Eh bien oui, mesdames, car les mythes ont la peau dure et notre sexe mérite mieux que des a priori qui ne nous apportent que mépris et préjudices. Parlons-en.

  • Les Ruses de la nature

    Depuis des années, nous pensons connaître et dominer la nature. Mais celle-ci a encore beaucoup à nous apprendre et Martin Stevens va vous le prouver. Professeur d’université au Royaume-Uni, l’auteur s’intéresse à toutes les ruses que la nature opère par soucis de pérennisation, d’appel du ventre ou de défense.

  • Messagers du désastre

    Le XXe siècle aura vu se succéder trois génocides, dont les histoires et la compréhension, aussi diverses soient-elles, présentent de nombreuses similitudes. En partant de Raphael Lemkin (qui forgea le terme « génocide » pour décrire et lier le sort des arméniens de 1915 à celui des Juifs des années 40), et Jan Karski qui, chacun à leur manière, ont averti, prévenu, documenté l’extermination des Juifs d'Europe au moment même où celle-ci se produisait, Annette Becker propose à la fois un retour sur leur action, une mise en perspective du devenir « médiatique » de Jan Karski, témoin chez Lanzmann et personnage de fiction chez Yannick Haenel, et interroge surtout la façon dont les sociétés ont en leur temps refusé, plus ou moins consciemment, comme frappées de cécité, de prendre la mesure de l'horreur en cours.