Actualités

C’est le week-end !
Prenez le temps de lire !

Ce week-end, poussez la porte d’une librairie, laissez-vous guider, un monde s’offre à vous !

On commence avec une question : « Que sommes-nous capables de faire pour poursuivre un rêve, une quête et, surtout, jusqu’où ? Dans Cent millions d’années et un jour (L’Iconoclaste), roman vertigineux, Jean-Baptiste Andrea nous emporte sur le rebord d’un monde d’à-pics et d’effrois. »

On poursuit la quête avec La Part du fils de Jean-Luc Coatalem (Stock), sur les traces de Paol, « un homme disparu dans la tourmente de la Seconde Guerre mondiale ». « Aiguillonné par une obsession douloureuse, Jean-Luc Coatalem partira à la rencontre de son grand-père, à Compiègne, Saïgon, Buchenvald, Dora. Il parvient à vaincre l’oubli et signe là son livre le plus intime, le plus fervent. »

Avec Le Cœur de l’Angleterre (Gallimard), « Jonathan Coe revient nous raconter la dernière décennie anglaise par le prisme de sa classe moyenne, un tour de force mariant, uniquement pour le meilleur, humour, empathie et finesse d'analyse. »

On se réjouit enfin de la parution en poche chez Points de Roissy de Tiffany Tavernier, déambulation aux côtés d’une femme qui vit à Roissy. « Elle est ce qu’on appelle une indécelable. Pas tout à fait une SDF, elle est un peu de toutes ces personnes qu’elle croise, de ces histoires qu’elle entend. Elle a fait de Roissy son royaume mais la vie lui réserve encore quelques surprises. »

En jeunesse, laissez vos émotions s’exprimer en mouvement avec Lou ! Danse de la joie ! (Julien Neel, Glénat Jeunesse). « Pour pratiquer la danse de la joie, il n’y a qu’une seule règle : c’est qu’en fait il n’y en a pas ! Cette danse est très libre, on peut l’essayer sur n’importe quelle musique » « Cet album est non seulement joyeux, mais il dégage aussi une telle énergie qu’on entendrait presque de la musique, nous donnant envie de nous trémousser nous aussi ! »

Puis sur un air de charleston, poussez la porte du Palace de Rose et Suzon, Le plus bel hôtel du monde (Gwenaële Barussaud, Lucie Durbiano, Rageot) pour atterrir dans les Années folles. « Dans le cadre luxueux de l’un des plus beaux hôtels parisiens, Suzon, la petite femme de chambre de 11 ans, s’affaire à tous les étages. » « Une nuit, le client de la chambre 112 exige du champagne et des crêpes Suzette mais les cuisines sont fermées. Elle doit trouver rapidement une solution et croise Rose, une jeune fille chic qui occupe les lieux à la lueur des bougies. Cette rencontre va transformer son quotidien de soubrette. »

Bon week-end et bonnes lectures !