Actualités

C’est le week-end !
Un grand week-end pour lire !

Ce week-end, prenez le temps de lire, suivez les conseils des libraires et plongez-vous dans :

Les Patriotes, premier roman de Sana Krasikov (Albin Michel). « Récit magistral, tant par sa construction que par le fond, Les Patriotes nous plonge dans le destin d'une famille juive américaine des années 1930 à fin 2000, de Brooklyn à l'Oural […] Quand l'histoire intime est inscrite dans la grande Histoire, narrée sans manichéisme et avec intelligence, cela donne un grand livre ! »

La Petite sonneuse de cloches de Jérôme Attal (Robert Laffont). « Au cœur du roman de Jérôme Attal, il y a une histoire d'amour mais il y a surtout une formidable déclaration d'amour à la littérature, ce qui en fait un véritable bonheur de lecture. »

La Frontière de Don Winslow (HarperCollins) qui « extirpe Art Keller, héros de La Griffe du chien et de Cartel (Points), de la jungle guatémaltèque pour le plonger dans la jungle de la politique américaine et ainsi conclure avec une rage toute shakespearienne son incroyable trilogie sur la guerre de la drogue. »

Capitaine d’Adrien Bosc (Le Livre de Poche). « Ce livre est un voyage à lui-seul, une quête, une odyssée […] C’est une traversée de l’Atlantique, une traversée dans le temps, une traversée littéraire. »


Et pour les petits amateurs de chiffres qui compteraient déjà les jours en attendant Noël, voici deux albums réjouissants !

Tout le monde compte (Kristin Roskifte, Casterman) renferme pas moins de « soixante-quatre pages et l’on peut trouver dedans 7,5 milliards d’humains qui ont des activités variées ». Ce grand album « fait prendre conscience à chacun de son caractère unique parmi les milliards d’êtres humains qui habitent la planète ! »

Et pour compter les dinos à l’heure du coucher, munissez-vous de Dinogommettes (Peggy Nille, Actes Sud Junior). Un livre-jeu qui « propose aussi une manière ludique d’apprendre à compter. Et ce qui se révèle un petit documentaire sur les dinosaures est aussi un cherche-et-trouve ! Peggy Nille nous subjugue et nous conquiert avec son graphisme inimitable et sa fantastique palette de couleurs. »


Bon week-end et bonnes lectures !