Actualités

C’est le week-end !
Allez chez votre libraire !

C’est le week-end ! On se détend, on prévoit les cadeaux de Noël en allant chez son libraire. Vous manquez d’idées ? Pas lui !

On commence ce week-end avec La Maison d’Emma Becker (Flammarion) qui vient de recevoir le prix du roman des étudiants France Culture-Télérama 2020. La romancière, qui relate deux années passées au cœur d’une maison close à Berlin, a déjà été récompensée deux fois lors de cette rentrée littéraire avec le prix du RomanNews 2019 et le prix Blù Jean-Marc Roberts.

Autre prix, pour deux scénaristes de bande dessinée cette fois : Gwen de Bonneval et Fabien Vehlmann remportent le prix René Goscinny 2020 pour leur album Le Dernier Atlas (Dupuis). La récompense leur sera remise lors du festival international de la bande dessinée d’Angoulême (30 janvier-2 février 2020).

On poursuit avec Les Fables de Jean de La Fontaine illustrées par des maîtres de l’estampe japonaise (Éditions Picquier), « une découverte passionnante, un voyage esthétique et un cadeau à offrir et à s’offrir en cette fin d’année », et une nouvelle fable animalière de Luis Sepúlveda illustrée par Joëlle Jolivet, Histoire d’une baleine blanche (Métailié), « un conte pour petits et grands qui nous plonge dans la genèse du célèbre Moby Dick […] un texte fort, une ode à la mer et à son peuple. »

Du côté de la littérature jeunesse, laissez parler votre imaginaire et plongez Dans mon petit monde (Sandrine Bonini, Élodie Bouédec, Grasset Jeunesse). Ce bel album « ouvre une fenêtre sur le jardin intérieur florissant des enfants et retrace leur cheminement fragile vers la gestion des émotions. La déformation sensorielle est illustrée finement par l’illustratrice Élodie Bouédec, grâce à ses dessins étudiant la matière mouvante par excellence : le sable. Que ce soit par les mots ou les grains dorés, les créatrices semblent nous envoyer un message : la rêverie guérit dès l’enfance. »

Et avec Chère petite sœur (Alison McGhee, Joe Bluhm, Milan) explorez les dessous sensibles d’une relation grand frère-petite sœur. « Ce roman illustré épistolaire retrace l’humeur d’un grand frère pas du tout ravi d’accueillir sa petite sœur. Peu à peu, leur relation évolue pour passer de la “casse-pieds”, la “pleurnicheuse” à cette “chère petite sœur” qui lui manquera lorsqu’il quittera la maison pour ses études. Sans concessions, ce livre traduit, autant par les mots que par les dessins tout en gris ou bleu, les sentiments si particuliers qui existent entre frère et sœur. »

Bon week-end et bonnes lectures !